Barnes and Nobles chat 4

Discussion entre l'auteur et des fans, ayant eue lieu après la sortie de "la Foi des Réprouvés".


Pour tous les fans impatients qui n'ont pas encore dévoré "la Foi des Réprouvés", pourriez vous nous donner un bref résumé - sans dévoiler de surprise ?

C'est une histoire sur la lutte pour l'individualité, la liberté, et la noblesse du l'esprit humain. C'est une histoire sur l'importance de la volonté et sur la survie humaine. Bonne lecture !

Bonsoir, Terry Goodkind, et bienvenue chez Barnes & Noble.com ! Comment allez-vous, et où vous trouvez-vous ce soir ?

Je suis au Mysterious Galaxy, à San Diego. Et demain - ta-da ! - je serais chez  Barnes & Noble à San Jose. Demain, je ferai des dédicaces chez  Barnes & Noble à San Francisco, également, à Fisherman's Wharf. J'ai fait deux séances de signatures aujourd'hui à San Diego - chez  Barnes & Noble au Mara Mesa et à Outbound Road.

Quand vous vous asseyez et écrivez, est-ce que vous suivez un processus particulier ? Lorsque vous avez commencé, aviez-vous prévu ce qui arriverait à Richard, à Kahlan et aux autres à la fin de la série ? Merci pour ces heures de plaisir !

Merci pour la question, Daniel. J'ai commencé à écrire "la Première Leçon du Sorcier" pour mon propre plaisir - pour me raconter cette histoire sans aucune pensée de publication ou pour le reste de la série. Je connais la structure du livre entier avant de commencer, et ai pour processus, si vous voulez parler "d'un jour dans ma vie d'écrivain", de commencer la journée en lisant ce que j'ai écrit la veille, ou peut-être les deux derniers jours, et de faire un peu de nettoyage, m'assurant que cela raconte ce que je veux dire de la manière dont je veux le dire. Quand j'ai finit cela, je veux savoir ce qui va se passer - je commence alors à écrire le suite ! La seule chose de stricte dans ma journée d'écriture est de m'assurer que je dors assez afin de pouvoir penser clairement.

Quel est votre personnage préféré dans la série? Si vous ne pouvez en choisir juste un (car je ne peux pas), auquel vous sentez-vous le plus lié ?

C'est comme demander à un parent lequel de ses enfants il préfère - mais je devrais dire Richard et Kahlan, parce qu'ils sont la prolongation de beaucoup de mes idéaux et de mes perspectives philosophiques.

Zedd n'a-t-il jamais eu de second cousin du côté de sa mère ? Juste pour rire, j'ai lu votre fax smile Avez-vous lu quelque chose d'Elizabeth Haydon ?

Je recherche toujours l'arbre généalogique de Zedd ! J'ai entendu parler d'Elizabeth Haydon, mais je n'ai rien lu d'elle.

Je voudrais d'abord dire que vous êtes l'un de mes auteurs préférés. Je lis rarement un livre plus d'une fois, mais j'ai lu les vôtres deux fois depuis qu'un ami me les a fait découvrir il y a un an. Mes amis et moi avons eu des désaccords au sujet de la façon de prononcer certains noms de lieux et de personnages, principalement Kahlan. Avez-vous pensé à mettre un glossaire au dos d'un des livres, peut-être de l'édition broché, de sorte que le lecteur sache la prononciation que vous prévoyez pour les noms des personnages et des lieux dans vos livres ?

J'ai une manière spécifique de prononcer les noms des personnages et des lieux. Mon sentiment, je pense, est qu'une fois qu'un lecteur a un livre, c'est à lui de le vivre à sa manière. Par conséquent, cela ne me dérange pas que les gens prononcent des choses d'une manière différente de la mienne. J'ai spécifiquement évité de mettre un glossaire au dos du livre parce qu'il envoie ce mauvais type de message - il indique aux lecteurs potentiels que cela va être complexe, difficile, et fatiguant. Et que les technicités sont plus importantes que l'histoire. C'est une mauvaise impression que je ne souhaite pas donner. La plus grande partie de la question est au sujet de la prononciation du nom de Kahlan, et il doit être prononcé Kay-lun.

Lisez-vous d'autres romans de fiction, et si oui, quel est votre favori ?

Je ne lis pas de fiction, je n'ai donc aucun favori. Généralement, je n'aime pas les autres romans fantastiques. Je veux toujours les corriger ! (Rires) Et je pense que beaucoup de fictions vont dans la mauvaise direction. Alors je ne les lis pas.

J'aime vraiment votre personnage, Nathan Rahl. Le verrons-nous plus dans ce livre ? Il semble être le seul qui ait sensiblement aidé Richard dans sa recherche de contrôle de son pouvoir. D'autres mentors sont-ils à venir ?

Je ne veux pas répondre à la partie sur Nathan Rahl, parce qu'elle affecterait votre expérience de la lecture. Le reste de votre question m'a pris presque tout le livre pour y répondre, vous n'avez donc qu'à le lire !

La première ligne dans "la Foi des Réprouvés" confirme que l'intensité arrive, telle que je l'avais attendu avec intérêt. Avez-vous du mal avec la ligne d'ouverture, ou est-ce qu'elle se met en place avec le reste de votre histoire ?

Je pense que la ligne d'ouverture est la phrase la plus importante que vous puissiez écrire, et je parle en tant qu'auteur. Je travaille très dur pour m'assurer que la ligne d'ouverture ait la tonalité appropriée. Certaines d'entre elles sont dur à trouver ; celle de "la Foi des Réprouvés" m'ait venu plusieurs mois avant. Je suis heureux qu'elle ait attiré votre attention, et ait eu l'effet espéré.

Avez-vous avez le temps de lire pour le plaisir, et quel était le dernier livre que vous avez lu - fiction ou autre ?

Je n'ai pas le temps pour lire pour le plaisir. La plupart du temps, je lis des livres pour mes recherches, pour ce que j'écris. Assez bizarrement, bien que ce soit du fantastique, je dois faire beaucoup de recherche, beaucoup, de la même manière que je veux que les couvertures reflètent exactement l'histoire - je veux que mes histoires reflètent précisément la vie. Ceci signifie que je dois faire beaucoup de recherche, ainsi la plupart de mes lectures ne sont pas du fantastique.

Projetez-vous de faire réapparaître Gratch de ce livre, ou dans les livres suivants ? Je l'aime bien smile

Je ne sais jamais ce que je vais écrire plus tard. Et je me suis évidemment vraiment amusé à inclure Gratch dans l'histoire, et qui sait, à un certain moment, il pourra être de retour.

Modérateur : Merci pour toutes questions merveilleuses qui ont été posées ! La qualité de nos discussions dépend de la qualité des questions de l'assistance et jusqu'ici, ça a été l'une des meilleures discussions de l'été. Nous espérons que vous l'appréciez tout aussi bien.

N'y a-t-il aucune limitations a opposer à la magie de Shota ? Autant que je le sache, elle peut fondamentalement faire tout ce qu'elle veut. En outre, use-t-elle de la magie Additive, Soustractive, les deux, ou quelque chose de différent ? Aidez-moi s'il vous plaît, elle est mon personnage favori smile

Shota est l'une de mes personnes préférées, à moi aussi. Et une partie de la raison pour laquelle elle est l'un de mes personnages préférés est le mystère qui l'entoure. Je ne vais pas détruire cet élément pour l'un ou l'autre de nous ! (Rires)
Et en ce moment, j'ai passé beaucoup de temps à écrire au sujet de Richard et Kahlan !

Que pensez-vous des parallèles entre vous et Robert Jordan ?

Je ne considère aucun d'entre eux comme valide.

Est-ce que ce sera le dernier tome de la série "l'Épée de Vérité", ou pour quand pouvons-nous attendre le prochain tome ?

Comme je l'ai déjà dit, TOR a acheté sept livres. Ainsi, le tome sept sortira probablement en automne 2001.

C'est un plaisir de voir le vrai Terry Goodkind dans une discussion en ligne. Pouvons-nous compter voir un livre des peintures de Terry Goodkind ? Dans l'attente de vous voir à Boston.

C'est vraiment une bonne idée ! Je devrai parler à Keith Parkinson. Je sais que les copies sont très populaires. Nous sommes actuellement dans l'étape de planification pour "Dette Posthume", qui sortira probablement l'été prochain, et nous espérons qu'il y aura 10 ou 12 illustrations de Keith Parkinson. En outre, au printemps, "la Première Leçon du Sorcier" sortira avec une nouvelle couverture de Keith Parkinson. On se voit à Boston !

Y a-t-il une question ou un commentaire particulier de quelqu'un aurait fait au sujet de vos livres qui serait mémorable, et pouvez-vous nous le raconter ?

J'apprécie tous les commentaires que je reçois des lecteurs. Et j'apprécie l'intérêt des gens. Il y a eu beaucoup d'excellents questions et commentaires, et des choses merveilleuses dites par des gens, et qui m'ont touché de nombreuses fois. Ce serait faire du tort aux autres si je devais en sélectionner un ou deux. Par exemple, les personnes qui posent des questions aujourd'hui - ils disent, des choses très intelligent, très respectueuses et très aimables, et elles me font toutes plaisir.

Merci beaucoup d'être ici et de répondre à nos questions ce soir. Dans "l'Âme du Feu", était-ce une coïncidence que Bertrand et Hildemara Chanboor aient les mêmes initiales que notre président et  la première Dame, ou est-ce en rapport avec notre société et gouvernement ?

(Rires) merci d'être venu à la discussion - Je pense que vous connaissez la réponse à cette question !

Cher M. Goodkind, je me ronge frénétiquement les ongles ici, en Belgique, attendant la sortir de "Faith of the Fallen", mais j'ai pensé que je pourrais calmer ma faim, pour le moment, en posant cette question, à laquelle vous devriez pouvoir répondre. Est-ce que Richard (et Kahlan par moment) n'est pas parfois un peu trop stupide (naïf ?) pour être crédible ? Je trouve qu'ils pensent énormément à eux-mêmes.

Si j'écrivais une histoire au sujet de personnes qui savent tout - et ont toujours su quoi faire et la réponse à chaque problème - ce serait assez barbant, n'est-ce pas ? Je ne suis pas d'accord lorsque vous dites que Richard et Kahlan sont trop stupides pour être crédibles. Je pense que leur noblesse est leur façon d'utiliser leur intellect face au problème actuel. A part ça, je ne suis pas sûr de comprendre ce que signifie cette question.

M. Goodkind, je sais que vous ayez déjà mentionné que vous n'écriviez pas pour créer des mondes, je me demande juste si vous alliez écrire plus au sujet de Chase ou des gardes-frontières ? Peut-être quelque chose dans le passé, comme vous l'avez fait au sujet de Zedd.

C'est toujours une possibilité ; mais à l'heure actuelle, je n'ai aucun plan concret sur ce que je vais écrire dans le futur pour cette série. En fait, j'ai vendu le livre sept à TOR, et je attends avec intérêt son écriture. Je ne peux pas dire spécifiquement de quoi il parlera, parce que je ne raconte jamais ce au sujet de quoi je vais écrire. Et aussi parce que je n'ai pas encore travaillé sur toute l'histoire !

Quand vous avez écrit les leçons du sorcier, était-ce censé s'appliquer au monde réel et à vos livres, ou strictement à votre monde ? S'ils s'appliquent aux deux, la sagesse des règles est-elle davantage convenue à la série ou à la vie réelle ?

Je crois que l'imaginaire dans l'intérêt de l'imaginaire est inadmissible. L'imaginaire est valide seulement si il illustre l'importance des êtres humains. C'est une très bonne question ! Les leçons sont des illustrations des êtres humains qui s'appliquent absolument à notre monde réel. Tout ce que nous voyons, entendons et faisons doit seulement être jugé dans le contexte de la réalité, quelque chose que j'écris, ou quelque chose que N'IMPORTE QUI écrit, peut seulement être jugé dans le même contexte. Puisqu'il y a seulement une réalité - et il s'agit de celle que nous percevons.

Terry, vous êtes un grand auteur. Quand je lis vos livres, je suis vraiment complètement immergé. Ils sont absolument merveilleux. Je me retrouve toujours en train d'essayer de découvrir quelle sera la prochaine leçon du sorcier, et je voudrais que vous les commentiez. Combien de règles y a-t-il,  et sont-elles une sorte de code suivant lequel vous vivez ?

Merci pour vos commentaires. Je créé délibérément des leçons du sorcier avec des degrés variables d'importance dans chaque livre ; dans certains livres, elles sont moins importantes - dans "la Foi des Réprouvés", la leçon du sorcier est centrale dans l'intrigue et dans le thème du livre. Chaque livre a une leçon, et tous en auront probablement une - bien que je ne jurerai pas là-dessus. C'est une sorte de code suivant lequel je vis, et si je vis par l'une d'entre elle, c'est par la sixième leçon.

Mon mari, mon fils et moi sommes des grands fans de la série ! "La Foi des Réprouvés" parle-t-elle des flammes-nuit ? Avez-vous prévu de faire une séance de dédicace dans la région de Tampa Bay ? Je crois me rappeler avoir entendu dire que votre mère avait vécu dans cette région.

Je n'ai actuellement aucune date de signatures prévue pour Tampa, pas durant cette tournée - mais je suis sûr que j'y descendrai à l'avenir. Concernant les flammes-de nuit, je ne veux pas vous gâcher votre lecture ! Par respect pour ce qui est dans ce livre, je pense qu'il est important de lire l'histoire telle qu'elle est écrite, et c'est beaucoup plus amusement si vous ne savez pas ce qui va se produire. Et à cet égard, je demanderais à tous - veuillez ne pas lire le quatrième de couverture de ce livre ! Faites-moi confiance.

D'où vous est venu l'idée pour le personnage de Richard, le Sourcier ?

C'est une question trop complexe pour que je puisse commencer à y répondre dans ce forum - cela me prendrait des heures. Richard incarne les qualités d'un être humain que je pense être importantes, et me permet de raconter une histoire au sujet d'un individu héroïque.

J'aime ce genre de livres et je pense l'acheter. Quelle est votre partie préférée dans "la Foi des Réprouvés ?

La première phrase, parce qu'elle mène à tout le reste.

Bonsoir Terry, merci à vous de prendre le temps de répondre aux questions de vos lecteurs. J'ai découvert cette session de Q&R hier, et je suis un de ceux qui prennent plaisir à connaître la vérité. Je viens  juste de lire votre réponse sur le sujet de votre dernier roman, "la Foi des Réprouvés", d'une façon générale. J'ai noté que vous avez dit qu'une des choses au sujet desquelles il parle est l'importance de l'individualité. Je voudrais juste savoir, si c'est possible, ce que vous pensez qui est important dans l'individualité d'une personne. Et, si cela n'en révèle pas trop, comment ceci est reflété dans votre dernier livre ? Merci pour votre temps.

Merci pour ce commentaire intelligent. L'importance de l'individualité chez une personne est l'importance de la différence entre la vie et la mort. C'est l'importance de si vous vivez votre vie sans penser qu'il s'agisse de votre seule chance à l'existence, ou si vous vivez votre propre vie, et êtes la personne que vous pouvez être. C'est une question d'importance centrale sur ce que c'est d'être humain. Si vous prenez simplement les livres en tant qu'exemple mineur, comme lecteurs nous cherchons tous des histoires qui sont des expressions individuelles d'une excellence de la part de l'auteur. Le monde serait un endroit très terne et mort s'il n'était pas fait pour l'individualité - et telle est la lutte pour la vie et la liberté, et c'est le coeur de tout.

Je serai à New York durant votre tournée de signature de livres. Je me demandais si la liste de TOR était complète.

Puisque je ne vais pas sur internet, je n'ai aucune manière de savoir pour sûr, mais je pense que la liste de TOR est complète. Je pense qu'ils n'ont pas mis certains endroits pour lesquels ils n'ont pas encore eu de confirmation, mais je vous dirais de vérifier sur le site de la tournée, ou sur Porphets, Inc. Prophets, Inc est www.prophets-inc.com.

Est-ce que vous aviez prévu depuis le début de la série d'explorer certaines questions sociales importantes au sujet de notre société, ou est-ce que vous diriez que d'écrire l'histoire de Richard et de Kahlan a fait que dans votre imagination les événements de l'histoire se sont naturellement prêtés à de telles comparaisons ?

Au début, je ne pensais pas à la portée de la série - j'écrivais juste "la Première Leçon du Sorcier" pour moi. Comme j'écris plus de livres, cela me donne l'opportunité de raconter plus d'histoires, ce qui implique naturellement les mêmes questions que nous rencontrons dans nos propres vies. Même si elles sont placées dans un autre monde.

Depuis que vous êtes en tournée, est-ce que votre maison dans le Maine vous manque ?

Si ma maison dans le Maine me manque ? - un peu. Si les sentiers de forêts me manquent ? - considérablement. Cet automne, je serai sur ces sentiers dans la forêt, pensant au livre sept, établissant l'intrigue dans mon esprit, et commençant son écriture.

Fabriquez-vous toujours des violons, et si c'est le cas, les vendez-vous. Vous devez en outre en jouer, avez-vous un enregistrement de votre musique ou de quelque chose ? Je sais que ce n'est pas en rapport avec les livres, qui sont superbes. Je me demandais cela après avoir lu votre biographie.

J'écris 12 à 14 heures par jour, sept jours par semaine. Ainsi je n'ai pas le temps de fabriquer des violons ! Un de ces jours, je voudrais trouver le temps de fabriquer un violoncelle. Je ne joue pas de violon du tout. J'ai commencé à en jouer comme exercice d'agilité technique. Mais les gens qui en ont joué aiment vraiment la qualité des sons qu'ils produisent.

Pourquoi ne mettez-vous pas à jour les cartes dans vos livres, avec tant nouveaux endroits à apprendre pour le lecteur ?

Les cartes sont un compromis entre mon éditeur et moi. Bien que je sache que beaucoup de lecteurs apprécient considérablement les cartes - et les emploie - je déteste personnellement avoir des cartes dans mes livre, parce qu'elles sont une distraction pour l'histoire. Je crois que l'histoire est géographiquement assez simple à suivre sans carte. Je fais de grandes description dans l'histoire pour expliquer, de façon claire, où se trouvent les choses - de sorte que les lecteurs devraient pouvoir s'orienter dans ce monde.

Si je devais mettre sur la carte tous les endroits qui ont été mentionnés dans les livres, ce serait rapidement un document assez dense - et il cesserait alors d'être utile, parce qu'il serait trop complexe. Il est alors nécessaire de trouver un équilibre entre la simplicité et la perfection.

Jennifer, de Barnes & Noble.com : Merci, Terry Goodkind, de nous avoir rejoint ce soir pour cette formidable discussion !

__________________________

Texte traduit par François

En parler -- Source