Présentations... [Blog]

Le 29 aout 2013 à 12h12, par tkl

A tout le monde, j’aimerai prendre cette opportunité pour vous présenter quelqu'un... Je vous propose de faire connaissance avec le jeune maitre Kvothe

IMAG0532-168x300.jpg

Il se peut que vous ayez entendu parler de lui.

Voici l’histoire, et pardonnez moi si je reste un peu vague sur les détails, mais j’ai promis à ses parents que je garderai le silence sur la plus grande partie de l’élaboration.

J’ai été contacté par un parent du petit Kvothe il y a quelque semaines. Il m’a fait savoir qu’un enfant né dans sa famille à été nommé Kvothe, et, qu’a sa connaissance, mon personnage était le seul Kvothe ici bas.

(C’est vrai. Quelque part dans mes dossiers, j’ai une copie d’écran d’une recherche google avant la publication ne montrant aucune réponse pour « Kvothe ». A ma connaissance, j’étais le premier.)

Ma réaction à cet email était plutôt du genre « mais bien sur, t’as qu’a croire » (pull the other one, it’s got bells on) . Ma réponse n’était pas si british.(Je lis du Pratchett en ce moment et c’est en train d’infuser en moi.) En fait , je pense que ma réponse à cet e-mail était :  « sérieusement ? »

Honnêtement, je ne l’ai pas cru.

Je savais que ça finirait par arriver finalement. Stastistiquement, cela devait arriver tôt ou tard. J’avais déjà un bébé nommé à partir du livre il y a quelques années. Mais c’était « Andan. » Son nom n’apparaissait que quelque fois dans le livre, et si vous le vouliez, vous pourriez toujours prétendre que l’inspiration venait du mot suédois pour « souffle » où quelque chose comme cela.

Je suis assez sur qu’il y a aussi une petite fille du nom de Auri quelque part. Malheureusement j’ai perdu quelques emails précédemment, et je n’arrive pas à retrouver immédiatement l’enregistrement…

Mais oui, Ils étaient sérieux. Son nom est Kvothe. Ils m’ont même envoyé une image du certificat de naissance.

Il y a donc un petit Kvothe dans le monde. Ca me chamboule un peu l’esprit.

Je ressens un attachement au petit gar. Je me sent comme un parrain où un truc comme ça, bien que je ne le soit pas. Je m’en sent un peu responsable d’une certaine manière.

Bien que ce soit fou, bien sur. J’en ai conscience. Mais j’ai un problème dans ces situations. C’est dur pour moi de ne pas me sentir responsable des choses.

Et bien, fou où pas, tout ce que je peut vraiment faire est lui souhaiter le meilleur…

Salut petit Kvothe,

Il se passera surement beaucoup de temps avant que tu ne lise cela, et peut être ne le lira tu jamais.

Je voulais juste te souhaiter mes meilleurs vœux et profonds espoirs pour le futur.

J’espère que tu grandis doux et aimant. J’espère que tu grandis fort et intelligent. J’espère que tu es heureux.

J’espère que ta vie est dure, mais pas trop dure. J’espère que tu fais attention, mais pas trop attention.  J’espère que tu feras de magnifiques erreurs et apprendras des choses.

J’espère que tu as toujours dix bons amis qui sont proches de toi. J’espère que tu as conscience que tu es aimé. J’espère que tu feras du monde un meilleur endroit.

Merci de m’avoir fait sourire,

Pat


Hello little Kvothe,
It will probably be a long time before you read this, if ever. I just wanted to give you my best wishes and fond hopes for the future.
I hope you grow up sweet and loving. I hope you grow up clever and strong. I hope you are happy.
I hope your life is hard, but not too hard. I hope you are careful, but not too careful. I hope you make beautiful mistakes and learn things.
I hope you always have ten good friends who are close to you. I hope you know that you are loved. I hope you make the world a better place.
Thanks for making me smile,
pat

Share on Google+

S'inscrire à la newsletter

Poster un commentaire

François, le 29 aout 2013 à 20h09

C'est sympa de sa part que de lui avoir envoyé ce petit message smile. Je ne doutais pas que ça arrive un jour où l'autre, mais je comprends tout à fait le sentiment de l'auteur face à cette situation.

tkl, le 31 aout 2013 à 11h37

C'est vrais que ces mots de sa part sont en soit un joli présent  smile

Ariane, le 31 aout 2013 à 20h26

Je n'avais jamais pensé à ce que peut ressentir l'auteur dans ce genre de situation... En tout cas le petit mot est très beau coeur, plein de belles vérités. ("J’espère que ta vie est dure, mais pas trop dure. J’espère que tu fais attention, mais pas trop attention.  J’espère que tu feras de magnifiques erreurs et apprendras des choses.")

Poster un commentaire