Bandeau
Ce forum, associé au site non-officiel www.patrickrothfuss.webfantasy.fr, est là pour permettre aux lecteurs de Patrick Rothfuss de discuter entre eux et avec d'autres lecteurs de fantasy.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

[Terry Goodkind] Le Siège de Pierre [Terry Goodkind] Les Enfants de d'Hara
[Brandon Sanderson] Sixième du crépuscule et autres nouvelles [Terry Goodkind] Sorties passées et à venir
[Brandon Sanderson] Legion se trilogise [Brandon Sanderson] Escape the Shattered Plains VR Experience

#1 06-03-2011 12:35:07

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

Comme l'indique le titre de la discussion, c'est une question que je me suis posée à la lecture du Nom du Vent.

Depuis la mort tragique de son entière compagnie, famille et amis, Kvothe, peut-on dire, a surtout été confronté à un problème central : l'argent. Ou, tout du moins, son manque cruel. C'est d'ailleurs, de mon point de vue, le rouage clé sur lequel se bâtie l'intrigue de ses débuts (toutes ses péripéties sont, de près ou de loin, reliées à un besoin originel de financement)

J'ai eu l'impression que PR souhaitait mettre en avant, de manière non déclarée mais tout de même assez explicite, toutes les difficultés que l'on pouvait alors rencontrer lorsque la bonne fortune n'a pas décidé de frapper à notre. Et ceci, je trouve, est d'autant plus marqué au sein du système scolaire.

Au sein de l'Université, rêve de toute personne de ce monde fictif qui souhaite s'élever dans la société, se détacher de sa condition (ou l'entretenir), l'argent et l'oisiveté restent deux termes sous-jacents. Via la création de tout un système éducatif entièrement imaginé, c'est comme si l'auteur se montait de tout pièce un échiquier dont lui seul reste le maitre, pouvant ainsi mettre, à son aise, en avant les contradiction d'un mode de fonctionnement curieusement proche de celui que nous connaissons tous  siffle (surtout aux EU).

Tout se retrouve alors lié à l'argent :


Une seule règle est alors maitresse : avoir les poches bien garnies  ironique

Et alors, que dire de la "proposition" introduite par l'auteur : payer des frais de scolarité à hauteur de son savoir ?

On pourrait voir ceci comme une alternative que nous proposerait PR... qu'en penser ?  huh


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#2 06-03-2011 15:26:31

François
Archiviste
The Wise Man's Fear
Inscription : 21-08-2006
Messages : 14 145
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

C'est quelque chose qui m'avait marqué également lors de mes différentes lectures big_smile.

J'ai un peu de mal avec la proposition "des frais de scolarités à hauteur de son savoir", même si on pourrait se dire qu'un élève doué demande moins de temps qu'un élève moins doué, et revient donc moins cher à l'Université wink

Pour ce qui est du fait que les frais soient parfois indexés par rapport aux ressources de l'étudiant (ou de sa famille), je ne serais pas contre (tout en restant dans les limites du raisonnables bien entendu). Mais comme les puissants qui vont à cette université fictive ont l'air d'y aller seulement pou obtenir plus de pouvoirs, j'ai encore plus envie qu'ils se fassent traire lol

Hors ligne

#3 08-03-2011 14:38:27

tkl
Weird Wizard
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

L'argent pour PR est une notion fréquamment abordée notament dans le College Survival Guide où il donne des trucs pour réussir à taxer ses parents, faire des petits boulots, manger gratis et finalement arriver à se contenter de peu.

Il se pourrait effectivement que PR utilise les travers financier du système éducatif pour les tordre, les façonner à son histoire, afin d'encore mieux exacerber les contrdictions du monde réel.


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#4 09-03-2011 06:28:17

Orion
Chat
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 425
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

Ouais c'est un truc dont on peut pas passer à côté dans ce livre, l'argent  roll  Que ce soit au début à Tarbean où il mène la vie dure à cause qu'il en a pas ou son temps à l'Université qui est presque entièrement passé à rechercher de l'argent...

Perso j'ai pas poussé plus loin ma réflexion sur cet aspect, mais maintenant que tu l'abordes je dois dire que c'est pas si fou, quand on pense à des universités comme Harvard, Yale et compagnie, on se dit que c'est pareil qu'à l'Université du Nom du Vent  jap

a écrit :

Et alors, que dire de la "proposition" introduite par l'auteur : payer des frais de scolarité à hauteur de son savoir ?

Je dis cela : c'est simplement une autre forme d'injustice  wink  On ne choisit pas ses talent comme on ne choisit pas la situation financière de la famille où on débarque  smile  Après, à la base, c'est toujours plus facile de se faire de l'argent que de développer son intelligence  roll  (ça dépend toujours jusqu'où t'es prêt à aller pour te faire de l'argent, sans que ce soit illégal bien sûr).


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#5 08-04-2011 09:06:42

Tia
Membre
Le Nom du Vent
Inscription : 07-12-2006
Messages : 5 137
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

Rien à rajouté, j'ai eu le même sentiment que vous pour cet aspect du livre.

a écrit :

Et alors, que dire de la "proposition" introduite par l'auteur : payer des frais de scolarité à hauteur de son savoir ?

Ça ne rejoint pas un peu le système des bourses ça ? Je connais très peu le système de bourse à l'américaine, mais il me semble si tu excelles quelque part tu peux décrocher le gros lot, ce qui revient à faire jouer son savoir non ? En revanche, si tu t'investit dans rien, tu payes un max... ce n'est pas forcément très juste car encore une fois, c'est "facile" d'excellé quand tu as des parents blindés de fric qui peuvent te payer tous les cours particulier dès l'enfance pour que tu sois tip top...


Once Upon a Time...

Hors ligne

#6 08-04-2011 11:47:44

Mickuss
Seigneur Drakhaon
Le Nom du Vent
Lieu : Paris
Inscription : 01-10-2008
Messages : 1 675
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

Avoir des parents blindés qui te payent plein de cours quand tu es petit pour payer moins cher plus tard...

Euh, au final tu payes quand même cher non ? Jeune ou vieux mais tu payes.


“A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.” G.R.R. Martin

Hors ligne

#7 08-04-2011 11:56:51

Tia
Membre
Le Nom du Vent
Inscription : 07-12-2006
Messages : 5 137
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

Nan, je parlais des parents qui sont blindés et envoient leurs gosses tous les ans dans des pays anglo-saxon pour qu'ils apprennent facilement l'anglais (ex comme un autre). Quand t'as un salaire de PDG d'une énorme boîte, payer ce genre de truc c'est dérisoire.

Mais ceci est un autre débat


Once Upon a Time...

Hors ligne

#8 09-04-2011 00:33:51

Mickuss
Seigneur Drakhaon
Le Nom du Vent
Lieu : Paris
Inscription : 01-10-2008
Messages : 1 675
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

Ah ok, je n'avais pas compris ça.


“A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.” G.R.R. Martin

Hors ligne

#9 09-04-2011 00:47:04

Tia
Membre
Le Nom du Vent
Inscription : 07-12-2006
Messages : 5 137
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Vers une critique implicite des systèmes éducatifs ?

Y a pas de mal  smile


Once Upon a Time...

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès aux forums : WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès direct au blog : Legend of the Seeker

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.043 secondes, 15 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 688.59 Kio (pic d'utilisation : 712.28 Kio) ]