Bandeau
Ce forum, associé au site non-officiel www.patrickrothfuss.webfantasy.fr, est là pour permettre aux lecteurs de Patrick Rothfuss de discuter entre eux et avec d'autres lecteurs de fantasy.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

#1 29-12-2010 11:54:55

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Il fallait tout de même, à mon petit côté fleur bleue, ouvrir cette discussion sur ce qui doit être un des plus grands chef d'oeuvre de Charlotte Brontë, j'ai donc nommé, son fameux roman, Jane Eyre.

Je pense (et espère  tongue  lol ) que pas mal de personnes connaissent, au moins de nom, ce roman, qui a depuis été adapté plusieurs fois pour le cinéma, et dont l'histoire est présentée comme l'autobiographie de l'héroïne.


                                     janeeyrecouv.jpg   25257481851.gif


Synopsis :

Orpheline, Jane Eyre est recueillie par sa tante, qui la traite durement depuis la mort de son mari, et vit avec ses cousins, qui ne sont pas tendres avec elle. Pour préserver leur tranquillité et pour tenter de corriger les 'vices' de l'enfant, la petite est envoyée dans une pension pour jeunes filles pauvres, Lockwood, où elle va grandir, étudier mais aussi connaître les misères d'un établissement fonctionnant grâce à la charité. Alors qu'elle a dix-huit ans, elle part pour le manoir de Thornfield et devient la gouvernante de la pupille du propriétaire, Edward Rochester. Au fil des jours, cet homme bourru va être séduit par le caractère et le naturel de Jane : c'est le début d'une grande histoire d'amour qui devra surmonter de nombreux obstacles pour être vécue.


Mon avis :

Un des premiers roman dans lequel je me suis lancée seule, sans parachute. Et bien ce fut une chute libre des plus agréables, avec un atterrissage tout en douceur, accompagné d'une grande claque, et le début d'un amour prononcé pour la lecture, surtout très tard le soir.

C'est une histoire à forte tendance romantique qui se déroule dans l'Angleterre du 19ème, et dont le traitement particulier de cette époque est à corréler à ce que l'on peut trouver dans les livres de Jane Austen. Grand classique de la littérature, voici un livre que l'on devrait d'avantage découvrir en cours de français, au lieu des habituels Balzac et autres Maupassant. Peut-être qu'ainsi, on déclencherait des passions méconnues chez de jeunes élèves.

Reste que ce roman est particulièrement bouleversant, tout comme son héroïne est attachante. On s'identifie évidement beaucoup à Jane Eyre pour laquelle on éprouve de la pitié, de la tendresse et de la compassion lors de son enfance difficile, et par la suite, beaucoup d'admiration pour cette femme forte, belle et cultivée qu'elle est devenue. On rêve, également, de rencontrer, un jour, un Mr Rochester, dans tout son imperfection et sa singularité. Homme bourru qui a toutes les peines du monde à laisser transparaître ses sentiments. On raconte même que Stephanie Meyer s'en est inspiré pour créer Edward Cullen.

Bref, une belle fresque se faisant le symbole du romantisme de l'époque et qui représente une belle bouffé d'air frais, en restant humble et tout en simplicité.


Adaptations cinématographiques :

6loobywe6blrb6ry.jpg  janeeyre.jpg

Je ne les ai pas toutes vues, mais une en particulière m'est restée à l'esprit (je l'ai même revue pas plus tard qu'hier sur France 2), c'est celle de 1996. Jane Eyre, le film, est réalisé par Franco Zeffirelli et, outre le fait que Charlotte Gainsbourg y joue le rôle de Jane et William Hurt celui de Rochester, on y retrouve la toute jeune Anna Paquin futur héroïne de la saga X-Men et de la série True Blood, qui interprète là le rôle de Jane enfant.


6a00d83467174c53ef0120a.png   wew02t3hy2pxh320.jpg  wevz3c2617xuux6.jpg

Je dois avouer que cette adaptation est sublime, et très touchante, à la fois proche du livre, mais qui a su prendre quelques distances qui sont des plus appréciables. En tête de casting, Charlotte Gainsbourg, dans la fleur de la jeunesse, comme nous l'avons peu connue, est magnifique, de même que pour Wiliam Hurt qui campe très justement le second rôle principal.

A voir si vous en avez l'occasion  smile


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#2 29-12-2010 12:11:06

ChoupynettEcarlate
Elfe
Lieu : En Aydindril
Inscription : 03-08-2010
Messages : 1 968
1 an1 an

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Ton topic me fait particulièrement plaisir car j'adore les soeurs Brontë, que ce soit Charlotte, Emily ou même Anne d'ailleurs. coeur

J'ai relu récemment les Hauts de Hurlevent puis Jane Eyre et peu importe l'oeuvre, on se rend vite compte du fort potentiel des ses jeunes écrivains qui n'ont pas eu beaucoup de chance dans la vie. smile
Comme tu l'as si bien souligné, c'est ce genre d'oeuvre qui trouverait facilement sa place dans le programme littéraire de jeunes écoliers en herbe...  smile

Je te rejoins parfaitement quant à ton compte-rendu aussi bien au niveau de l'oeuvre littéraire que cinématographique que j'ai également revu hier !  tongue
Ce livre a marqué une partie de mon adolescence, à la période où l'on se cherche et essaye de savoir ce que l'on attend de la vie et le cas échéant, de l'homme de ses rêves...  smile


- Vous avez dit vouloir vous lier à moi, abandonnant de ce fait l'immortalité de votre peuple.
- Et c'est ce que je ferai. Je préfère partager une existence humaine avec vous qu'affronter tous les âges de ce monde toute seule. Je choisis une vie mortelle.
- Vous ne pouvez m'offrir cela.
- C'est à moi de décider à qui offrir ma vie... tout comme mon coeur.

Hors ligne

#3 29-12-2010 14:10:56

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Alors je vais un peu casser l'ambiance tongue . En fait, celui-là, j'ai eu à le lire, je dirais même à le décortiquer sous tous ses aspects en cours de littérature à la fac. Et je peux vous dire que j'ai vite fini par ne plus l'aimer. On devait aller tellement loin en si peu de temps que c'était devenu de la lecture mécanique et organisée (il y avait d'autres romans à lire pour le même cours). J'ai vite saturé. Quand j'y repense avec le recul, j'aime bien l'histoire et les personnages. Mais comme j'ai été forcée à le lire très vite dans une optique bien précise, j'en garde aussi un goût un peu amer. Je pense qu'il faudrait que je le reprenne à tête reposé plus tard. Donc oui, en cours, ce serait sympa, mais des fois, c'est quand même short quand on doit aborder d'autres romans en même temps.

Je me souviens que pour le même cours, je devais lire Jude The Obscure de Thomas Hardy, et je l'ai beaucoup mieux digéré (parce que j'avais pu prendre mon temps pour le lire vu que c'était le premier de la liste que j'avais acheté). En fait, curieusement, j'ai plus accroché à celui-ci. Dans le même genre, il y a Tess Of The D'Ubervilles (en plus sombre quand même). Celui-là aussi j'avais bien eu le temps de l'apprécier, et j'avais pu m'attacher plus facilement à l'héroïne (mais les cours qui ont suivi en prépa m'en ont bien dégoûté. J'ai dû faire quelque chose comme 10 commentaires de texte dessus... Saturation ! roll ).

Le problème n'est pas de les avoir à étudier en cours, bien au contraire. Mais il faudrait qu'on ait d'abord eu le temps de le découvrir par nous mêmes. Oui, on a les listes en avance à la fac, mais justement, si on prend son temps pour un livre, il y en a d'autres qui vont souffrir de l'effet inverse. C'est malheureusement ce qui m'est arrivée avec Jane Eyre... tongue


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#4 29-12-2010 15:41:43

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Effectivement, je peux comprendre qu'après avoir entièrement décortiqué le livre tel qu'il faut le faire en cours de littérature, on puisse alors en prendre une saoulée. C'est comme les bonnes choses, ça s'apprécie au compte goutte, mais dès que l'on commence à fouiller trop, à en manger par grandes quantités, l'overdose n'est pas loin (j'ai eu le même problèmes avec L'Ensorcelée de B. d'Aurevilly pour le Bac de français)

C'est pour ça que, de mon point de vue, c'est d'avantage une œuvre à proposer comme introduction au genre, et, plus généralement, à la lecture. Quelque chose que l'on propose plus que l'on impose, de sorte à éveiller la curiosité, à ouvrir, sensibiliser sur d'autres univers, au lieu d'en faire des tartines autour et de susciter, au mieux de l'indifférence, au pire, du dégoût. 

C'est vrai que j'ai eu la chance de le découvrir par moi même (ou plutôt, il fut fourré dans mes mains avides par môman  big_smile  tongue ) et je pense que ça a énormément joué dans le fait que je l'ai particulièrement apprécié. Au contraire, j'ai étudié Les Hauts de Hurlevent en littérature, et c'est un peu moins bien passé (même si j'ai aimé). Surement parce que, comme tu les dis, sa lecture provient d'une obligation alors qu'on est pas forcément dans une période encline à s'y mettre pour moult raisons (d'autres livres à lire, ou au contraire, pas l'envie de se lancer dans un nouveau roman,...).

Choupy a écrit :

Ce livre a marqué une partie de mon adolescence, à la période où l'on se cherche et essaye de savoir ce que l'on attend de la vie et le cas échéant, de l'homme de ses rêves...   smile

Très bien formulé ! C'est également ce que j'ai ressenti à sa lecture  jap C'est le genre d'histoire qui revêt une signification particulière étroitement liée à la manière dont on a découvert l'oeuvre, l'époque où nous l'avons lu, notre éveil aux choses de la vie à ce moment précis...


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#5 29-12-2010 17:04:44

Titjuju
Membre
Lieu : Maine et Loire
Inscription : 06-12-2010
Messages : 23

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Pour ma part, j'ai lu le livre et vu le film avec Charlotte Gainsbourg et j'ai adoré les 2.

Les personnages sont très attachants et le livre est très bien écrit.

En ce qui concerne le film, je trouve les acteurs doués et le scénario fidèle au livre.

H.S : j'ai eu la chance de visiter le presbytère des soeurs Brontë en Angleterre et il est génial !!!  wink

Hors ligne

#6 09-06-2012 12:56:08

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Nouvelle adaptation de Jane Eyre prévue pour le 25 Juillet prochain. En tête d'affiche Mia Wasikowska (Alice au Pays des Merveilles) qui campe l'héroïne principale et Michael Fassbender (X-Men Origins, Prometheus) dans le rôle d'Edward Rochester


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#7 10-06-2012 11:19:09

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Juillet prochain ?!!! beuh beuh beuh Je suis persuadée qu'il est sorti au cinéma quand j'étais en Nouvelle-Zélande. Je me souviens clairement de l'affiche en grand. Ça devait être vers août-septembre (parce que c'était dans les eaux de Captain America, Hannah...).


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#8 10-06-2012 11:32:42

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

C'est vrai que sur le net, les dates sont contradictoires... Allociné annonce le 25 Juillet, Cinenew le 11 Janvier dernier et ActuFilm rejoint ce que tu dis puisqu'ils datent la sortie du film le 7 Septembre 2011...

EDIT : Awww, trouvé la réponse lol Merci wiki :

Jane Eyre est un film britannique tourné sous la direction de Cary Fukunaga, selon un scénario de Moira Buffini tiré du roman de Charlotte Brontë, Jane Eyre, publié en octobre 1847. Le film est sorti aux États-Unis le 11 mars 2011 et le 9 septembre au Royaume-Uni. Sa sortie en France a été repoussée au 25 juillet 2012.


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#9 22-08-2012 20:53:43

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Oh putain, oh putain, oh putain !

(prenons un peu l'air ironique) dehors

Déniché sur le net (hasard le plus total quand j'y repense beuh) cette pépites totalement inconnue jusqu'à présent :

10649229.jpg

Commandée dans la seconde qui a suivi lol Et dès sa réception, à la poubelle la lecture du moment ! Plus que moi, et encore plus de Jane Eyre big_smile

(oui, ça peut ressembler vaguement à cela l'hystérie...)


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#10 22-09-2012 18:41:06

croquemou
Crache-flammes
Lieu : dans l'arbre roux
Inscription : 04-07-2012
Messages : 17

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

J'ai adoré le livre; si on ne le décortique pas outre mesure, on entre dans une romance inspirée et angoissante, bien rythmée et plutôt accessible pour le lecteur au vu de l'époque. Une de mes histoires d'amour préférée, avec une belle revendication féministe!

Je l'ai découvert adolescente et puis lu et relu tant je ne me lasse pas de cette orpheline qui trace son chemin tête haute, avec des valeurs morales tenaces.. Un exemple à suivre.

Jane Eyre est un des livres que je recommande le plus aux jeunes personnes qui souhaitent lire une histoire d'amour sans canines (mais avec jupons) avec "Orgueils et Préjugés" de Jane Austen et "Anne, la maison aux pignons verts" de Lucy Maud Montgomery. On a tous un côté un peu fleur bleue mais c'est quand même de la très belle littérature.

Pour l'adaptation sur écran, le film avec Charlotte Gainsbourg est excellent et on retrouve bien l'histoire. Et si de larges pans de l'histoire ont été tronqués, ce n'est pas gênant dans cette version. Récente grande découverte pour moi, une série qui est passée récemment sur arte, une autre adaptation de Jane Eyre à voir absolument!  content
Je ne sais pas si c'est parce que j'étais seule devant la télé tard le soir (ce qui n'arrive pas souvent parce que j'ai peur dans le noir, à force de lire des livres pleins de monstres, on en voit partout  demon  beuh ) mais il y avait un côté vraiment flippant. L'actrice principale Ruth Wilson est magnifique, expressive à un point que Charlotte Gainsbourg m'a parue terne et glaciale en comparaison. Quand à Toby Stephens qui joue Mr Rochester, il est également authentique et vibrant. J'en tremble encore et pourtant je ne suis pas a young frightened virgin  embaras04.
Cette série brittanique a été diffusée en 2006 pour la première fois.

Il me reste encore à voir le dernier film avec Mia Wasikowska. Une question toutefois, blonde ou brune peu importe mais pourquoi, pourquoi coiffent-ils toujours notre pauvre Jane ainsi?  huh

Hors ligne

#11 12-02-2013 18:45:10

Arakasi
Homme de main
Inscription : 19-08-2011
Messages : 437
1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

J'ai regardé le film (version 2011) hier.

Pour être franc, je ne l'aurai certainement pas regardé s'il n'y avait pas eu ces critiques dithyrambiques sur les livres/films.  J'aurai eu tord.
C'est très bien filmé et superbement joué.
L'actrice qui joue Jane Eyre est "juste". Le meilleur acteur est sans doute l'interprète de Mr Rochester, mais le pasteur Rivers est glaçant. Bref, j'adore le jeu.

Petit bémol, le phénomène des flashback aurait pu être mieux amené. Et je n'ai pas compris la totalité des scènes du film.

Spoiler 1/3 final du film, cliquer pour lire
-Le blessé que soigne Jane, l'ami de Rochester, il vient d'où et il a quoi?
-Je croyais que Rochester avait péri dans l'incendie et voilà qu'on le retrouve aveugle?  beuh

Un peu abrupt pour moi (ou alors j'ai raté un épisode. Possible...  roll)

Super film en tout cas  smile

Hors ligne

#12 12-02-2013 21:10:26

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Quelques éléments de réponse à tes questions.

Spoiler Film entier, cliquer pour lire

L'ami de Rochester est en réalité Richard Mason, son beau-frère, et donc le frère de son actuelle épouse aka la folle enfermée dans une des pièces du château. A l'origine, lui comme sa sœur sont originaires de Jamaïque (à l'époque colonie française), où Rochester fut envoyé dans sa jeunesse pour y apprendre l'art du commerce. Sur place, trompé par la famille Mason et son propre père resté en Angleterre, il épousera Bertha Mason. Et c'est après quelques jours de vie commune seulement qu'il se rendra compte de la folie qui l'habite.

Bref, pour reprendre à ta question : à ce moment là du film, Mason alors en voyage sur les terres Anglaises pour affaires décide de payer une petite visite à Thornfield pour voir sa sœur. Il débarque donc en plein milieu de cette fameuse soirée. Or, Rochester a caché à tout le monde l'existence de cette fameuse épouse. Il fait donc discrètement conduire Mason dans une chambre et lui promet qu'ils rendront visite à sa sœur en tant voulu. Mais Mason n'en faisant qu'à sa tête monte la voir en plein milieu de la nuit. La folle l'agresse physiquement (elle le mord violemment il me semble), et Rochester le retrouve baignant dans le sang. Il étouffe donc l'affaire, court chercher le docteur et renvoie fissa Mason hors de la propriété.

Quant à l'histoire du fameux incendie : Bertha Mason refusant de sortir du château pris par les flammes (incendie qu'elle a elle-même déclenché), elle court déambuler sur le toit, prise d'un accès de démence. Rochester la poursuit, et arrive juste à temps pour la voir se jeter du haut de la tour. Le feu consume alors la propriété et Rochester, tentant d'en sortir, se fera écraser par une poutre et ensevelir sous les décombres. Après une nuit à combattre le feu, ses domestiques le retrouveront inconscient, défiguré et dans un état grave. Il me semble me souvenir qu'il lui faudra de longs mois de récupération, avec au final un bilan physique plutôt désastreux : visage totalement défiguré, perte de la vue et amputation de la main droite (ce qui n'apparait pas très clairement dans le film).

Après, il est vrai que pour ma part, j'ai vu le (les) film(s) en ayant déjà lu le livre. Du coup, j'appréhendais l'histoire tout autrement. Mais il est tout à fait possible - comme c'est le cas pour toi - que lorsque l'on n'est pas familier avec l'histoire, certains passages demeurent ambigus/étranges/mal amenés.


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#13 12-02-2013 22:02:21

Arakasi
Homme de main
Inscription : 19-08-2011
Messages : 437
1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Merci pour les explications, je vais tâcher de me procurer le bouquin (rien ne vaut un bon livre smile).
Et désolé pour avoir oublier le spoiler... embaras04

Hors ligne

#14 13-02-2013 09:45:30

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Pas de souci pour le spoiler, ce n'était pas grand chose, mais pas mesure de précaution, autant baliser smile

Le livre est sans aucun doute un gros plus pour comprendre pleinement tous les enjeux que comporte l'intrigue, ce que les films ne mettent pas forcément idéalement en avant. Après, il ne faut pas non plus être rebuté par le style d'écriture, qui reste tout de même très classique. Mais si tu as aimé le film, je ne peux que te conseiller d'aller découvrir le livre (qui reste tout de même un grand classique).


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#15 27-08-2014 19:10:07

Nagoto
Membre
Inscription : 17-02-2012
Messages : 63
1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

un livre que j'ai du lire pour unn devoir de français.... je ne regrette pas mon choix ! étant extremement difficile dans mes lectures j'appréhendais Jane Eyre même si mon entourage entier me le recommandait vivement. Une perle de la littérature, envoûtant, passionnant émouvant. (je suis entrains de regarder le film, on verra bien s'il me déçoit ou pas xD)


"I'm a dreamer in a world of giant trees"

Hors ligne

#16 02-09-2014 22:17:27

Slystone
Garde Frontière
Inscription : 14-07-2007
Messages : 1 341
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Jane Eyre - Charlotte Brontë [Livre + Film(s)]

Vous avez parlé d'Orgueil et préjugés, j'ai personnellement largement préféré ce dernier. Jane Eyre je l'ai eu au programme à la fac comme Cara. J'ai eu plus ou moins le même traitement. Mais surtout, j'ai trouvé que Jane Eyre était assez lourdingue, y voyant très peu d'humour (pas du tout?) et une approche très gothique, oppressante. Il y a de la tension dramatique en bonne dose à travers tout le roman, du pathos, du romantisme… mais aucune légerété.

À côté Orgueil et préjugés a aussi une intrigue avec une vraie profondeur, il y a tout l'enjeu d'une société en train de changer qui est bien expliqué, on garde le côté fleur bleue, mais c'est tellement plus drôle et vivant. D'ailleurs, c'est un vrai succès en ce qui concerne les adaptations au cinéma. Il y a tous les films Orgueil et préjugés, il y a les comédies dérivées (Le journal de Bridget Jones), les films de Bollywood.

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès aux forums : WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès direct au blog : Legend of the Seeker

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.047 secondes, 15 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 943.87 Kio (pic d'utilisation : 1.12 Mio) ]