Bandeau
Ce forum, associé au site non-officiel www.patrickrothfuss.webfantasy.fr, est là pour permettre aux lecteurs de Patrick Rothfuss de discuter entre eux et avec d'autres lecteurs de fantasy.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

#1 21-03-2011 10:07:17

Tia
Membre
Le Nom du Vent
Inscription : 07-12-2006
Messages : 5 137
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

fe11.gif


Qu'est-ce qu'un conte ? Bruno Bettelheim, psychiatre d'enfants, y voit un rite de passage entre l'univers de l'enfance et le monde des parents. L'intérêt que les enfants portent à ces récits, les affects qu'ils éprouvent à leur lecture, prouvent que ces histoires sont pour eux affaire sérieuse. Le conte aide les enfants à donner du sens à leur vie : il formule à sa façon ce qui, du monde des adultes, leur échappe et les intriguent. La simplicité des situations et des personnages (bon/méchant, enfant/parent, héros/ennemi...) offre à l'imaginaire infantile des repères faciles pour reproduire, à quelques simplifications près, des pensées ou des sentiments qui ont été réprimés dans la vie réelle.

Selon l'auteur, il a « été écrit pour aider les adultes, et plus spécialement ceux qui ont charge d'enfants, à comprendre l'importance des contes de fée ».

À travers plusieurs contes populaires tels que Blanche-Neige ou La Belle et la Bête, Bettelheim y analyse le contenu psychanalytique des contes pour enfants, s'attachant en particulier à de grands thèmes comme le complexe d'Œdipe ou encore la rivalité fraternelle chez les enfants.
Il montre comment ces contes répondent aux angoisses des enfants en les informant sur les épreuves à venir et les efforts à accomplir avant d'atteindre la maturité.
Il met en perspective différentes versions des contes et montre quelles sont celles qui correspondent le mieux à la structuration psychologique de l'enfant.
Ainsi, telle version des Trois petits cochons permet au jeune enfant d'intégrer la nécessité, pour grandir, de passer du principe de plaisir (régi par la prévalence du monde imaginaire, de la toute-puissance infantile) au principe de réalité (régi par les contraintes de la vie quotidienne, liées à la socialisation); ce que ne permettent pas, d'après Bettelheim, d'autres versions.



Mon avis


Je ne vais pas m'attarder dessus, tout simplement parce que la quatrième de couverture parle d'elle-même. Ce livre est en effet très précieux pour les parents qui souhaitent savoir la réelle utilité des Contes de Fées dans l'éducation des enfants.

C'est un livre assez accessible (il ne faut pas spécialement avoir un penchant pour la psycho) est un outil précieux, permet d'apprendre tout un tas de choses qu'on ne peut voir en tant que parent. Les Contes de Fées ne sont pas seulement de "belles" histoires.

Bien que pas très difficile, il est tout de même important de comprendre le concept du "le Ca, le Moi, le Surmoi" élaboré par Freud (la définition est très facilement trouvable sur le net, et ce n'est pas trop compliqué à comprendre).

Il faut également savoir que c'est le livre de référence lorsqu'on fait des études en psychologie (pour la partie "enfant" of course ^^).

Une chose est sûre, vous ne verrez plus jamais les contes comme avant... 

Autre avis :

En effet bien loin d’être violents et sanguinaires, les meilleurs contes de fées sont souvent les reflêts imagés de nos rêves et angoisses. En disséquant avec précision plusieurs contes de fées universels (La Belle et La Bête, Cendrillon, Le petit Chaperon Rouge etc.) Bettelheim les explique à la lumière des drames intérieurs par lesquels passe tout enfant : Oedipe, la peur d’être abandonné, les hontes sexuelles etc.

Il montre à quel point le temps à permis de forger des symboles très forts qui parlent à notre inconscient. De plus ces symboles permettent à l’enfant de ressentir fortement et inconsciemment des choses qu’il est incapable de concevoir et à fortiori d’exprimer.

Par exemple il nous explique que les figures de la mère, de la belle-mère et de la bonne maraine de Cendrillon ne sont finalement que trois aspects présents chez toutes les mêres : la mère aimante et exclusive du nourrisson, la mère qui veut vivre sa vie en plus de sa maternité et avec laquelle le jeune enfant se sent abandonné et enfin la mère post-oedipienne acceptée par l’enfant qui a su dépasser le stade de l’oralité.

Ces explications peuvent à priori paraître un peu capilotractées pour ceux qui comme moi ne sont pas familiers avec la psychanalyse. Il n’empêche que ces explications sont particulièrement convaincantes et certains aspects des contes de fées paraissent difficile à expliquer sans cette lumière.

Après avoir lu ce livre on est obligatoirement convaincu de l’intérêt des contes de fées dans la construction psychique d’un enfant et je pense qu’on ne les lit plus tout à fait avec la même innocence !


Once Upon a Time...

Hors ligne

#2 21-03-2011 10:12:14

Oromisor
Prince Sorcier
Lieu : Sous une tente de nomade...
Inscription : 11-06-2010
Messages : 615
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

Aaahh... Un livre qui peut me concerner... Moi, dont je possède toujours un côté très enfantin (18 ans), je me berce encore dans des univers ciblé au jeunes... siffle  ange


Elthranosî Gerdensoiht Leos

Oromisor/Leosoras sur le web !!

Hors ligne

#3 21-03-2011 10:57:55

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

Oui, après mon exposé en anglais sur le genre de la Fantasy, l'enseignante que j'ai également en psychologie et en sociologie m'avait parlé de ce livre en le conseillant vivement, tant au niveau de son contenu scientifique en tant qu'analyse du genre Conte des Fées, qu'au niveau de la vision rafraichissante qu'il offre sur le sujet, en passant tel un bulldozer sur bon nombre de préjugés.

Super de l'avoir présenté ! big_smile coeur  Tu l'as chez toi ? Je pourrai te le piquer ? ange


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#4 21-03-2011 11:10:51

Tia
Membre
Le Nom du Vent
Inscription : 07-12-2006
Messages : 5 137
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

Nop, Versailles (autrement dit chez ma mère  embaras04 ). Mais je peux te le ramener la prochaine fois que j'y retourne big_smile , où tu le prendras cet été  wink


Once Upon a Time...

Hors ligne

#5 21-03-2011 11:15:06

Rikka
Marchombre
The Wise Man's Fear
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

Pas de soucis, tellement de trucs à lire ces temps-ci que ce n'est pas une catastrophe. Mais très contente d'apprendre que tu le possèdes. Je te le piquerai cet été wink


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#6 21-03-2011 12:03:16

tkl
Weird Wizard
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 950
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

Mode psycho On:
Le conte, où le développement personnel ancestral lol
Inconscient:
Si l' inconscient est la somme de nos expériences, fantasmes frustrations peurs, non dits, il sert de filtre pour nos agissements du quotidien et les rendre conforme à la vie en société.
Il est le réceptacle des l'expériences de notre vie où tout le vécu s'accumle sans hérarchie apparente.
En retour, tous fait nouveau sera perçu teinté par l'influence des expériences ammassées auparavant.
Il représente donc la lorgnette du kaléïdoscope unique à chacun qui déforme la réalité percue par les individus.
C'est cet inconscient qui va guider nos choix et nos agissements factuels, visible dans la vie de tous les jours.

Là où le conte prends tous son sens c'est qu'il est présenté non pas comme un fait réel à déformer, mais déjà comme une déformation de la réalité permettant d'être directement ingérée par tous les inconscients.

Savoir ce qui se cache derrière le conte c'est aussi réussir à prendre conscience de quelle manière, nos ancètres ces "Spin doctors" réussissent où ont réussi à nous manipuler ... pour notre bien:
C'est effectivement chez Disney avec Pinochio que j'ai appris que tout ce qui brille n'est pas de l'or et que l'on risque vite à défaut de se faire prendre pour un âne.

Merci pour la présentation de ce bouquin, qui effectivement m'inspire...crainte et méfiance


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#7 21-03-2011 12:20:47

Tia
Membre
Le Nom du Vent
Inscription : 07-12-2006
Messages : 5 137
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

Je comprends ton avis  smile . Je sais que ce livre m'a éclairé sur certaines choses, je sais ce qu'il y a derrière l'empire Disney et co mais j'arrive à faire la part des choses, et prendre ce qui me va et laisser de côté ce qui m'inspire le moins.

C'est toujours assez délicat les approches en psycho, mais je conseil ce livre rien que pour voir l'approche des contes de fées du côté adulte.  smile Après, chacun en fait sa sauce  smile


Once Upon a Time...

Hors ligne

#8 22-03-2011 01:37:27

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

Je me souviens avoir lu le livre en partie (sauté quelques chapitres) pour mon mémoire. Si certaines explications sont intéressantes, il y en a aussi une bonne partie qui m'ont presque fait rire (c'est déjà ça à défaut de me convaincre tongue ). Nan mais des fois, j'ai quand même l'impression qu'il y a de la fumette chez les spécialistes de la psychologie. Faudrait que je retrouve mes notes sur le bouquin pour dire ce qui ne m'avait pas spécialement convaincue, et au contraire ce qui m'avait plu. Bref, pour moi, il y a à boire et à manger là-dedans... wink


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#9 03-05-2014 16:36:50

kristel2581
Membre
Inscription : 03-05-2014
Messages : 1

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

bonjour,
j'ai vraiment beaucoup aimer ce livre. Si vous souhaitez avec d'autre livre intéressant dans ce registre:

Dernière modification par kristel2581 (08-08-2014 09:47:51)

Hors ligne

#10 25-03-2015 12:13:55

Miss Rahl
Elfe Guerrière
Lieu : Palais du Peuple 33
Inscription : 25-07-2011
Messages : 452
1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Psychanalyse des Contes de Fées - Bruno Bettelheim

Si le livre est intéressant je me méfie de cette idée de psychanalyse des contes de fées. Certes il y a des points intéressants mais après je trouve qu'il ne faut pas entièrement se baser là-dessus. Certaines analyses sont vraiment tirées par les cheveux.... J'étudie les contes de fées cette année et pour mes commentaires dissertations je ne me base que très peu sur la psychanalyse. Je préfère largement me référer au schéma structurel de Propp et aux schéma actanciel de Greimas.


"Books! The best weapons in the world!" ~ Tenth Doctor

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès aux forums : WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson
Accès direct au blog : Legend of the Seeker

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.037 secondes, 15 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 799.77 Kio (pic d'utilisation : 923.06 Kio) ]