L'auteur répond à ses lecteurs

L'auteur a bien voulu répondre aux nombreuses questions de lecteurs attentifs ayant décortiqués sont livre pendant plus d'un an.


Note du traducteur: traduction réalisée à la volée sans avoir pris le soin de vérifier la concordance de traduction des termes avec la version française officielle. Certains termes se trouveront donc entre guillemets où pourront vous paraître curieux. N’hésitez pas donc si vous le désirez à corriger certains termes si vous êtes sur de votre version.

Comme certain d’entre vous le savent, Jo Walton a réalisé une lecture en profondeur de mes deux premiers livres sur Tor.com depuis un peu plus d’un an maintenant.
C’est une notion un peu perturbante en soit déjà.
Il y a toute une communauté de gens la bas (http://www.tor.com/features/series/patrick-rothfuss-reread ) qui ont passé mes livres au peigne fin pendant un an. Le fait que ces discussions aient mené au fait que je soit un écrivain gagnant d’un World Fantasy Award est la cerise sur mon sundae surréaliste.
Bien qu’il soit flatteur de savoir que cette discussion existe, je m’en suis gardé éloigné parce que je ne voulait pas en savoir trop sur les hypothèses en cours.
Ce genre de choses peut être néfastes pour un écrivain.

Mais quand Joe m’a contacté pour me dire qu’ils terminaient le livre deux, et que les gens avaient des questions brûlantes à me poser, je n’ai pu dire non.
Je n’avais que deux exigences.
           1.    Je ne donnerais aucun spoilers
           2.    Je pourrais être obscur et évasif, voir tout à  fait opaque dans mes réponses
Joe a accepté et m’a envoyé les questions.

Il y en avait des milliards. Tant, qu’après même un premier tri, l’interview finissait par faire plus de douze pages.
Pour cette raison, j’ai décidé de la couper en deux. La première partie ici sur mon blog,  la seconde presque terminée sur Tor.com. (Je vous donnerai le lien plus tard.)

Ce qui m’a vraiment impressionné était la nature des questions. La qualité des questions. Beaucoup m’ont fait arrêter et réfléchir. D’autres m’ont fait ressortir mes livres des étagères pour vérifier certaines choses avant de donner des réponses.
La vérité est que l’on ne m’a jamais posé de telles questions. Ou du moins, je n’ai jamais eu à en traiter autant d’un coup dans une si courte période. C’est comme si j’étais testé sur mes propres livres ; Mais dans le bon sens.

Quoi qu’il en soit, sans plus attendre, voici la première moitiée de l’interview.

Géographie

Pourquoi avez-vous choisit de nous donner ce genre de carte. Il y a-t-il un espoir pour avoir une carte réellement détaillée mentionnant les localisations vitales comme Caluptena et Newarre ?

c

C’est une question que beaucoup, beaucoup de gens ont posé. Et pour laquelle j’ai voulu poster un billet de blog pendant des années.
Voilà le deal : je vais répondre légèrement à cette question pour passer plus de temps sur le reste de l’interview. Mais je promet de poster une réponse détaillée sur mon blog dans un petit mois.
Concernant les cartes, là ou il y a de la vie, il y a de l’espoir. J’inclurai probablement plus de cartes régionales détaillées si/quand, je ferait le jeu de rôles basé sur mes livres.

Quel est la forme physique du monde des Quarte Coins ? (4C) sphérique, plat, hyperbolique...)
J’essaie d’éviter les hyperboles dans mon écriture. Je les trouves dégoûtantes.

Parlant de cela, pourquoi la lune est-elle toujours pleine avant la guerre « des noms » ?
Je ne peux que renvoyer au chapitre 102. En ce moment, la seule chose que je puisse dire sur le sujet est là.
Aussi, ce n’est pas la guerre « des noms ». C’est appelé la Guerre de la Création.

Il y a-t-il des scènes, idées, faits particulièrement cool au sujet des 4C que vous avez du mettre de côté, et si oui, pouvez vous nous en parler ?
De manière générale, je laisse les parties cool dans le livre. Lorsque j’enlève quelque chose, c’est parce que ce n’est pas assez cool, donc ça alourdi le génialissime général du livre.
Si je coupe quelque chose de cool, c’est généralement parce qu’il y a un meilleur endroit ailleurs. Il y avait deux chapitres qui étaient dans le premier livre, qui se trouvent maintenant dans le livre trois. Ils fonctionnent beaucoup mieux comme cela.

Pouvez vous nous parler d’endroits que nous n’avons pas encore vus et que nous visiterons en Troisième Journée ?
Hummm…Vous voyez, le truc c’est que même une question innocente comme celle là peut être considérée comme un spoiler pour certains.
Laissez moi vous donner un exemple. Je suppose que vous êtes tous des solides geeks, que vous êtes déjà allés voir Avengers.
(Je vais parler du film, donc considérez ceci comme votre avertissement de spoilers)
Souvenez vous, dans le trailer d’Avengers, ils montrent Hulk attraper Iron Man en plein vol.
C’est un spoiler.
Pour quoi ? Voici pourquoi:
Je suis là, au cinéma en train de regarder Tony Stark en train de voler dans l’espace pour fourrer une bombe dans le derrière d’aliens. Un bon moment. Grands enjeux. Grande aventure. Son armure commence à se craqueler. En plus ils avaient déjà annoncé que Tony était du genre égoïste, bien mur pour un passage où il évoluerait, prêt à être un héros qui se sacrifierait. Il vient juste d’appeler sa copine pour lui dire au revoir. Et là je pense. «  Oh merde, c’est Joss Weadon qui le réalise. Il est le décideur. Il ne ferait tout de même pas…Merde. Non. Bien sur, Joss pourrait tout à fait tuer Tony Stark… »
Sauf que ce moment d’inquiétude honnête dure une micro seconde. J’ai vu le trailer où Hulk attrape Iron Man en l’air et glisse le long d’un immeuble.
Donc je sais qu’il ne va pas y passer. On m’a volé ma tension dramatique

Spoiler.

Donc je vais répondre à cette question, et divulguer un peut de savoir en avance pour les gens affamés de ce genre de choses. Mais voici ce que nous allons faire. Déplaçons cette question touuuute à la fin de l’interview ? Tout à la fin de la seconde partie sur Tor.com. Nous aurons un minuscule  spoiler potentiel coincé au loin la bas. Parce que je sais que certains sont comme moi, que vous aimez les histoires pures.
Juste ?

D’où provient tout le chocolat ?
Du même endroit que nous. Des fèves de coco.

Les noms –nommage

Le temps a-t-il un nom qui peut être appris ?
Garçon. C’est une vraiment bonne question. Tout question à laquelle je ne peux répondre immédiatement est une bonne question.
Elodin aurait sûrement une super réponse à cela…
Mes tripes me disent après une minute de réflexion que non, il n’en a pas. Pas plus que disons, la hauteur a un nom. Ce n’est pas un réponse inscrite dans le marbre, je pourrais avoir tord.

Est-ce que la difficulté d’apprendre les noms varie d’un nom à l’autre ou d’un nommeur à l’autre.

Dieux que oui, Ça devrait être assez évident d’après les livres

Quelle différence y a-t-il entre le formage et le nommage
C’est une bonne question, une très très bonne question. Vous n’avez pas idée combien c’est une bonne question.
Qui que ce soit qui as posé cette question va vraiment aimer le livre 3….

Il y a-t-il un Esprit Collectif Dormant, comme l’idée Junguienne d’une conscience collective ?
Bien que j’admette trouver l’idée d’une conscience collective attractive, je ne sais si elle existe dans ce monde… Encore moins si elle as un pendant dans les 4C….

Et si oui, Iax en a-t-il pris une grosse part, l’a drapé d’un tissus et ainsi formé Faen, séparant ainsi l’essence énergétique du monde mortel ?
Mec. Wow. Il y a un paquet d’hypothèses dans cette question. J’y compte trios concepts sous-jacents suggérés sans qu’il n’y paraisse. C’est la version cosmique comme les couches d’oignons de « avez-vous déjà commencé d’arrêter de battre votre femme ? »
Donc, je vais devoir passer cette réponse. Mais c’est une bonne question. Ça révèle que vous avez passé un sacré nombre de temps de réflexion pour percevoir comment fonctionnait le monde.

Sympathisme

Vous dites que le sympathisme fut inventé à l’Université. Les magies sont elles vraiment inventées ou juste découvertes et développées, comme la radio ? Si inventé, il y a-t-il d’autres magies à créer ? Kvothe en crée t-il une ? Le royaume des Faes est t-il différent des 4C dans la manière où la magie peut y être crée ?
Bouddha miséricordieux. Une question de quatre questions. Vous n’écririez pas les contrôles de lycée par hasard?
Les questions comme celles-ci sont dures à répondre tout d’un coup, donc je vais les séparer. Une réponse par phrase.
    1.    Je suis pratiquement sûr de ne pas avoir dit cela.
    2.    Je suis pratiquement sûr qu’une radio conterai pour une invention.
    3.    C’est une bonne question.
    4.    Pas de spoilers. Mais bien essayé.
    5.    Non. (Mais la magie Fae est très différente du genre de magie qui est normalement pratiquée dans les 4C.)

A Austin, vous avez dit qu’il y avait six genres de magie dont cinq que nous en avions vus. Quelles sont elles ? Si la sixième est un spoiler, quel sont les cinq que nous avons vus ?
Suivant votre manière de voire les choses, il y a beaucoup de façon différentes de grouper, et donc de compter, les différentes magies dans le livre.
Par exemple l’héraldie (Sygaldry) sont toutes deux très semblables car elles traitent toute deux exclusivement de la manipulation des forces tangibles dont toutes leurs différentes formes. Ce qui veut dire bien sur, suivant la manière dont vous les comptez, (où comment je les comptais ce jour là en particulier à Austin) qu’il pourrait y avoir plus de six genre de magies.
Voici le nom des cinq que je vous ai présenté dans les livres jusqu’ici.
- Alchimie
- Sympathisme
- Nommage
- Héraldique
- Charmes (Glamourie)

Vous avez vu des parcelles d’un autre, mais vous n’en avez pas encore le nom.

Tous les types de magies ( Nommage/formage, Sympathisme/héraldique, alchimie, charmes, « grameries » ect) sont ils tous fondamentalement différents, où présentent t’ils en fait  les facettes d’un même dé à six faces ?
Whoops. Ai-je mentionné textuellement« grammarie » dans les livres, [Pat va voir] Euh. Je suppose que je l’ai fait, deux fois. Ce devait être un peu plus tard dans le processus de relecture. Donc, oui, je suppose que cela fait six magies présentées dans les livres. Whoops, sept. Je viens de me rappeler d’un de plus qui est mentionné dans un soupir. Et il y en a un huitième que vous n’avez pas encore vu.
Pour répondre à la question, certain type de magies sont très semblables (comme dit plus haut) Alors que d’autres sont très, très différents.
Si toutes les magies suivent les mêmes règles implicites est la base de discussion à l’Université. Mais personne n’a découvert la Grande Théorie Unifiée de la magie, si c’est ce que tu demande.
Les gens ont essayé bien sur. Mais cela reste le genre de choses échangées entre les étudiants ivres les soirs de débauche. C’est aussi le genre de choses dont discutent les rhétoriciens et les philosophes. Mais ces gens ne sont pas du genre à traîner avec Kvothe


____________________________             

Pour la seconde et plus grosse partie de l’interview, vous pouvez vous rendre à :
http://www.tor.com/blogs/2012/05/rothfu … -questions

__________________________

Texte traduit par tkl